SUR UN BANC AVEC TOI

Sur le marché de la solitude, les aînés ne sont pas en reste … l’isolement mène à la solitude, et la solitude à l’isolement. Pourtant Macha et Kolia ont décidé de partager un banc … le temps d’un regard, d’un soupir … le temps d’une partie d’échecs, … plus qu’une pièce de mobilier urbain, le banc devient le prétexte à la rencontre et au partage.

LE TEMPS QUI PASSE
© Joanne Leboeuf

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.