Deux générations de danseurs se croisent, se quittent, se rejoignent en lignes pures et droites modulées par des ondulations qui ramènent à plus de fluidité.

Sur un morceau aux basses profondes rappelant le battement de nos cœurs proposé par Metta Frenquencies (Mighty Max, originaire de la province du Luxembourg et Mighty Patch de Bruxelles).

École de danse Marie Simon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :