ISABELLE COPET

Déposées à la surface de l’eau, les sculptures d’Isabelle Copet reprennent des dessins familiers, adaptés des motifs pour dentelle.

La dimension monumentale des pièces, leur flottement, la précision des découpes, le blanc immaculé du matériau et l’intégration au site naturel confèrent à l’ensemble une forte densité poétique.

Exposition Absurdité à voir jusqu’au 30 novembre 2017.

Autour de la notion de l’absurde, cette exposition propose une interaction entre la création plastique contemporaine et les espaces naturels et patrimoniaux du Musée de plein air du Fourneau Saint-Michel.

ISABELLE COPET

 

 

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Firre Michel dit :

    Le napperon à Buzenol, ça fait belle lurette que cette mocheté n’est plus là !

    1. mailimailo dit :

      Cher Monsieur,
      Vous avez bien sûr le droit d’aimer ou de ne pas aimer…
      L’art suscite une réaction qu’elle soit bonne ou mauvaise donc, merci!

      1. Firre Michel dit :

        Je vous en prie; je me doute bien être moins dithyrambique que vos « collègues », pour avoir fréquenté le milieu artistique (plutôt, les bords). Mais ça me faisait trop penser à de l’art mamy-portugaise, ou plutôt celui qui trônait chez ma grand-mère sur la T.S.F.. La réaction que l’art suscite souvent à mon égard en plus de la vision de votre microcosme ignorant des effets sur la nature……c’est l’étonnement devant le montant de la facture et de là,né le : pourquoi des personnes qui fabriquent toute la journée la même chose que vous, ne mérite t’il pas autant de reconnaissance (financière, médicale ou autres); ils restent encore à Buzenol, les louches qui effraient les oiseaux en coupant dans leurs ailes, mais comme la personne à utilisé de l’inox et a dû se trouver un motif pour que ça reste en place,les promeneurs vont devoir encore « profiter » longtemps de la beauté de ses œuvres; pour ma part j’espère ne jamais m’y promener les soirs d’orages et y croiser des chinois cultivés (sic) .Je ne vais même pas aborder le sujet du groupe électrogène qui est dans les bois pour servir à illuminer les conteneurs et qui perd du carburant, comme les sources de Valvert® n’était pas loin à une certaine époque !

  2. Firre Michel dit :

    Nous sommes sur heureusement sur WordPress et pas sur facebook, perdu dans le monticule de pages ou personne ne va, c’est pour cette raison que je publie bien évidement; comme disait ma grand-mère (celle des napperons) on n’a que le bien que l’on se fait ! (On avû que l’bin qu’on se fâ)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s