CHRISTIAN CAREZ

Un jour froid, gris sale venait de se lever, aplatissant le paysage qui défilait lentement.

Elle se sentait vide, creuse, comme si elle n’avait plus dormi depuis des jours et des jours.

Mais c’était ces brefs fragments de sommeil lourd, alternés d’assoupissements, de rêves à demi éveillés, ces impressions de sortir constamment d’un songe qui l’épuisaient.

Elle tentait de rejoindre les territoires de l’Est, la frontière.

Là où l’Europe risquait constamment de se briser.

Elle tentait de rejoindre l’homme qu’elle aimait.

Ou croyait aimer. Ou aimait aimer, surtout.

Personne sur les routes. Ni sur le quai des gares.

Elle se dit qu’on devait être dimanche et ça n’arrangeait rien.

UN PETIT VOYAGE

Exposition Absurdité à voir jusqu’au 30 novembre 2017.

Autour de la notion de l’absurde, cette exposition propose une interaction entre la création plastique contemporaine et les espaces naturels et patrimoniaux du Musée de plein air du Fourneau Saint-Michel.

CHRISTIAN CAREZ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s