CIE DES CHAUSSONS ROUGES

Trois chemins, trois parcours, trois femmes de tête, très têtues.

Un animal tantôt grégaire, tantôt solitaire passe comme une ombre sur les trois corps.
Trois balanciers, trois musiques intérieures, trois tempos différents.
Métamorphose, détournements des symboles du funambule, exploration de l’espace et de la pesanteur.
Des équilibres, déséquilibres, trois silhouettes se fondent en une et explorent l’instant présent et les limites du temps.

HIRCUS
CIE DES CHAUSSONS ROUGES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s