CARRÉ CURIEUX

Il y a LA vache et un homme.
Déambulant sur les chemins et recoins oubliés, ce duo ouvre les clôtures de nos imaginaires.
Entre acrobatie absurde et situations insolites, qui mène la danse ?
L’homme ou LA vache ?
Une ode sensible et atypique qui réinvente une place dans nos cœurs pour cet animal paisible.
Quand le macadam se fait pâturage…

ODE À LYOBA
CARRÉ CURIEUX 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s